Ambassade de France et Ministère du Travail à Berlin-4 mars 2019

Ambassade de France et Ministère du Travail à Berlin-4 mars 2019

🇩🇪 Ambassade de France et Ministère du Travail à Berlin : échanges sur les travailleurs des plateformes et le dialogue social allemand

➡️ Quels sont les défis en matière de droit du travail et de protection sociale alors que de nouvelles formes de travail émergent ?
➡️ Quelle démarche adopte le Bundes Ministerium für Arbeit und Soziales (BDA : Ministère Fédéral du Travail) ?

🔎 Retour sur les origines et l’organisation du dialogue social allemand et mise en évidence de ses enjeux et orientations :
On observe en Allemagne un SMIC depuis 2015, l’assurance chômage avec les lois Hartz, les initiatives de chômage partiel en cas de crise … mais aussi une précarisation de l’emploi avec notamment l’augmentation des « mini-jobs ». Ils concernent 7,5 millions d’allemands dont 4,6 en tirent leur seule source de revenus.
L’Allemagne se positionne pour l’instant peu sur les nouvelles conditions de travail (travailleurs des plateformes, micro-tâches…) car le pays présente un très faible taux de chômage (5,3%).

Merci à Mesdames Maud Venturini, Laurence Rambert, Odile Chagny, Katia Pontal-Cogne et à Messieurs Arkus Fuss et Rémi Bourguignon.

C’est avec Intefp (Institut National du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle) et son groupe d’auditeurs que nous travaillons sur le modèle des plateformes en France et à l’international.