Commission des Affaires Sociales – 10 avril 2018

Commission des Affaires Sociales – 10 avril 2018

Suite à une entente entre le Parlement et le Conseil Européen sur la révision de la directive des travailleurs détachés, nous pouvons d’ores et déjà observer les premiers pas de la construction d’une Europe sociale plus organisée et plus égalitaire.

La création dès 2019 d’une Autorité Européenne du Travail marquera significativement la sécurisation des droits : contrôle des salaires, coordination des règles de protection, accès aux informations, etc. Avec 16 millions d’Européens qui vivent et travaillent aujourd’hui dans un État membre autre que celui de leur nationalité, les travailleurs européens sont deux fois plus qu’il y a 10 ans.

Il est important de jalonner dès maintenant le chemin de la professionnalisation européenne auprès de nos jeunes apprentis : l’Erasmus Pro reste peu utilisé et valorisé malgré les très nombreux avantages d’une telle expérience.

Soutenir et protéger seront les maîtres mots des prochaines étapes qui permettront de mieux appréhender la formation professionnelle initiale et continue au sein de notre Union Européenne.