COVID-19 : point de la situation – 21 mai 2020

COVID-19 : point de la situation – 21 mai 2020

⚠️Point de la situation COVID-19 en France
📅selon les données du 21 mai 2020

📉Depuis sept semaines, les indicateurs épidémiologiques de circulation du SARS-CoV-2 sont en baisse en France, à l’exception de Mayotte.

📉Le nombre de nouvelles hospitalisations pour COVID-19 est en baisse. Cela traduit une diminution des nouvelles contaminations.

⚠️Point de la situation COVID-19 en Meurthe-et-Moselle
📅selon les données du 21 mai 2020

🦠Circulation active du virus <6%

💉53 sites de prélèvements de tests RT-PCR en place en Meurthe-et-Moselle.

➡️286 personnes contacts, identifiées, contactées et traitées par l’Assurance Maladie. Ce dispositif permet de maitriser et de contrôler l’épidémie et de limiter les clusters.

➡️Poursuite des consultations SOS-Médecins.

➡️248 personnes actuellement hospitalisées dans les hôpitaux du département, dont 11 nouvelles entrées le 19 mai. Ce sont 40 personnes hospitalisées de moins que la semaine dernière.

➡️26 personnes actuellement hospitalisées en réanimation ou en soins intensifs et 1 nouvelle personne pour la journée du 19 mai. Ce sont 5 personnes hospitalisées en réanimation de moins que la semaine dernière.

🏠935 personnes retournées à domicile après hospitalisation pour COVID-19 depuis le début de l’épidémie. Ce sont 49 personnes qui sont retournées à domicile depuis la semaine dernière.

➡️331 personnes sont décédées dans notre département depuis le début de l’épidémie.

🙏Je présente toutes mes condoléances aux familles et aux proches endeuillés et souhaite un prompt rétablissement aux personnes atteintes par le virus.
🙏Je souhaite également redire tout mon respect et ma gratitude envers le dévouement des personnels des hôpitaux, des EHPAD et des établissements médico-sociaux. Merci à toutes et à tous !
⚠️Continuons à respecter les gestes barrière, le virus circule toujours !
⚠️Il n’y a pas que le Covid-19 qui est dangereux. Il faut continuer à se faire suivre, se faire dépister et garder contact avec son médecin.