La Ministre Elisabeth Moreno en Meurthe-et-Moselle – 12 mars 2021

La Ministre Elisabeth Moreno en Meurthe-et-Moselle – 12 mars 2021

🤜Pour clore cette semaine placée sous le signe de la lutte pour les droits des femmes, la Ministre chargée de l’Egalité Femme Homme Elisabeth Moreno, a accepté mon invitation et s’est rendue à Nancy, à la rencontre des Meurthe-et-Mosellan.e.s dont la mobilisation en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes s’exprime toute l’année.
👏Ce déplacement Ministériel met à l’honneur des femmes inspirantes et qui cassent les codes.

🙋🏼‍♀️‍Alexandrine Charonnat perpétue le savoir-faire industriel et sidérurgique de notre région en ayant repris, en pleine pandémie, les rennes de l’entreprise Hampiaux, détentrice de la marque Le Lorrain. L’entreprise conçoit du matériel de soudage à flamme Made in France et respectueux de l’environnement.
Il n’y a pas de « métiers de femmes ». Vous pouvez devenir ce que vous voulez ! #1000possibles
☎️ La Ministre a rappelé le lancement de la plateforme anti-discriminations au 39 28.
🙋🏾‍♀️‍Les réseaux féminins s’engagent pour faire avancer la place des femmes en entreprises et dans la société ! La Ministre a échangé avec le réseau Femmes du Medef sur l’influence des femmes dans le monde économique et la politique entrepreneuriale.
🙋🏻‍♀️‍ Je suis ravie que la Ministre ait accepté ma proposition de mettre à l’honneur les jeunes femmes qui entreprennent à l’Université de Lorraine ! L’Université de Lorraine est l’université la plus entreprenante de France !
💬 Elisabeth Moreno, entrepreneuse et dirigeante d’entreprises devenue Ministre a encouragé 8 jeunes femmes, accompagnées par le PEEL (Pôle Entrepreneuriat Etudiant de Lorraine). Elles sont engagées dans des projets environnementaux, sociaux, touristiques, politiques, numériques etc.
🗣« Etre une femme ne nous empêche pas de croire en l’incroyable et de prendre non seulement sa vie, mais le monde en main. » Elisabeth Moreno
Enfin, la Ministre a rencontré les acteurs de la prise en charge des violences faites aux femmes qui réalisent un travail remarquable d’accompagnement, de soutien, d’enquête et de protection. En moyenne, le nombre de femmes âgées de 18 à 75 ans qui, au cours d’une année, sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles commises par leur conjoint ou ex-conjoint, est estimé à 213 000 femmes. #StopAuxViolences Victimes ou témoins : appelez le 3919, 114 par SMS, 17 en cas d’urgence