Prévention du cancer de la prostate  – 21 septembre 2021

Prévention du cancer de la prostate – 21 septembre 2021

🏛La Commission des Affaires Sociales s’est mobilisée sur un enjeu de santé publique important : la prévention du cancer de la prostate.

🗣Nous auditionnons les spécialistes et associations :

➡️Le cancer de la prostate est le plus fréquent chez les hommes avec 50 000 nouveaux cas chaque année.
➡️8100 personnes décèdent du cancer de la prostate tous les ans, dont une moitié pourrait être évitée avec un diagnostique précoce.

➡️Les hommes apparentés au premier degré avec une personne ayant développé un cancer de la prostate (père, frère ou fils) doivent absolument se faire suivre régulièrement.
➡️Après 50 ans, le dépistage organisé (en cas d’absence de symptôme) n’est pas préconisé par les experts, mais le diagnostique (en cas de symptôme) l’est.
Les symptômes :
• besoin fréquent d’uriner, surtout la nuit ;
• jet d’urine faible ;
• sensation de ne pas avoir vidé complètement sa vessie ;
• fuites urinaires (incontinence urinaire) ;
• infection urinaire : cystite, prostatite ou pyélonéphrite

➡️Une étude européenne est engagée, avec une participation de nos experts français, car 450 000 cas sont recensés chaque année en Europe, dont 107 000 décès. Une coopération européenne est utile pour mesurer l’approche la plus adaptée du dépistage/diagnostique.

🗣Au lendemain de la promulgation de la loi qui vise à renforcer la prévention en santé au travail, j’ai interrogé les experts sur la pertinence d’une démarche de prévention du cancer de la prostate en milieu de travail, pour certains secteurs d’activité.