Question écrite n°28423 de Mme Carole Grandjean publiée au Journal Officiel

Question écrite n°28423 de Mme Carole Grandjean publiée au Journal Officiel

Question publiée au JO le 14 avril 2020

Rubrique : Presse et Livres Titre : Soutien aux librairies indépendantes

Mme Carole Grandjean alerte M. le ministre de l’économie et des finances sur la situation économique particulièrement préoccupante des librairies indépendantes. La France dispose d’un réseau de 3 200 librairies indépendantes qui emploient 13 000 salariés. Elles sont les garantes de l’exception culturelle française, le pilier de la vie culturelle, sociale et économique des centres-villes et des quartiers. Contraintes de fermer leurs points de vente, elles seront durement touchées par la crise économique liée à la crise sanitaire du covid-19, d’autant qu’elles auront été concurrencées durant toute cette période par les sites de vente en ligne et les grandes surfaces généralistes qui ont pu maintenir leurs activités et ainsi accroître considérablement la partie de leur chiffre d’affaires liée à la vente de livres. Les mesures prises par l’État et abondées par les régions permettront d’éviter la fermeture rapide des librairies indépendantes mais il est à craindre qu’elles ne pourront totalement les empêcher si leur chiffre d’affaires ne remonte pas rapidement. Les marges faibles réalisées par ces commerces et leur niveau de trésorerie font craindre le pire pour ce secteur d’activité. Or fragiliser les librairies indépendantes, c’est aussi fragiliser les petits éditeurs et les auteurs ; c’est fragiliser la culture française tout entière. C’est pourquoi elle lui demande quelles mesures financières particulières permettant de soutenir le tissu de libraires indépendants il compte proposer, afin que la crise culturelle ne s’ajoute pas aux autres.