Question écrite n°25480 de Mme Carole Grandjean publiée au Journal Officiel

Question écrite n°25480 de Mme Carole Grandjean publiée au Journal Officiel

Question publiée au JO le 24 décembre 2019

Rubrique : Logement : aides et prêts  Titre : Fixation du prix de vente des logements sociaux dans la loi ELAN

Mme Carole Grandjean interroge M. le ministre auprès de la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, chargé de la ville et du logement, sur les modalités d’application des dispositions de la loi pour l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique s’agissant de la vente des logements par les bailleurs sociaux aux locataires occupants. Des disparités et inégalités semblent apparaître dans les modalités de fixation du prix de vente des logements. En effet, si la loi permet aux bailleurs sociaux de fixer librement le prix de vente, une certaine disparité, voire incohérence apparaît dans le calcul de l’abattement proposé entre le prix de vente et le « tarif préférentiel » proposé au locataire occupant. On observe effectivement dans les territoires des disparités fortes entre les pourcentages d’abattement proposés par les bailleurs sociaux aux locataires occupants. Non seulement ces abattements varient d’un bailleur social à l’autre, mais ils varient également, pour un même bailleur social, en fonction des communes sur lesquelles sont situés les logements. Ces différentes modalités de fixation du prix de vente sont source d’incompréhension pour les futurs acquéreurs qui en regrettent l’opacité. C’est pourquoi, afin d’éviter ce type de disparités, elle l’interroge sur la possibilité de fixer des règles de calcul uniques pour tous les bailleurs sociaux qui répondraient à des critères objectifs préalablement définis.