Séance Publique – PJL Avenir Professionnel – 11 juin 2018

Séance Publique – PJL Avenir Professionnel – 11 juin 2018

 

82 articles.

Un texte qui s’emploie à faire évoluer le pilier de notre société : nos ressources humaines.

À destination des jeunes, des demandeurs d’emplois, des salariés, des travailleurs détachés, des travailleurs en situation de handicap ou des fonctionnaires, le projet de loi pour la Liberté de Choisir son Avenir Professionnel tire sa force de l’approche non pas structurelle, mais bien de « qualification ».

En cohérence avec les mesures déjà réalisées (avec les Ordonnances sur le Dialogue Social, la Simplification et le Droit à l’Erreur), nous nous sommes engagés collectivement pour renforcer l’orientation, l’apprentissage, la formation, l’inclusion, l’égalité, et la mobilité.

19%. C’est le taux de chômage des travailleurs handicapés, soit un taux deux fois plus important que la moyenne nationale. Notre projet de loi ira plus loin encore que la Loi de 2005 en faveur de « l’Égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » en valorisant l’emploi direct, en soutenant les entreprises adaptées, en rendant plus accessible les plateformes numériques des sites internets publics et en ouvrant la comptabilité de la Déclaration Obligatoire d’Emploi des Travailleurs Handicapés (DOETH).

Des résultats. Ce sont les objectifs que nous nous fixons pour améliorer l’égalité salariale entre les Femmes et les Hommes au Travail. Nous souhaitons rendre plus lisibles et transparents les mesures et les indicateurs pour encourager les entreprises à améliorer leurs obligations. Les écarts existants (9% à même poste et 25% sur l’évolution de la carrière) doivent évoluer rapidement.

69 588. C’est le nombre de contrôles opérés par l’Etat en 2015 dans le domaine du travail détaché. Ce chiffre a augmenté de 6% en 2016, et continuera les prochaines années à s’accroitre. Nous armer et nous protéger sont les objectifs de ce projet de loi qui a été enrichi en Commission des Affaires Sociales de l’amendement que j’ai porté pour interdire la pratique du détachement des travailleurs français en France. Nous ne pouvons plus accepter des pratiques qui ne respectent pas la philosophie du texte originel de 1996.

Renforcer les expériences et la diversité des parcours de la Fonction Publique sont nos objectifs. Ainsi, nous permettons une nouvelle gestion de carrière enrichie par la fluidité entre le secteur public et le secteur privé.

Quatre piliers qui offrent la pleine capacité à nos concitoyens d’être les acteurs de leurs formations, de leurs parcours et éventuellement de leurs reconversions, et qui sont les objectifs d’une société tournée vers la progression.