Évaluation de la loi «Liberté de Choisir son Avenir Professionnel»- 25 juin 2021

Évaluation de la loi «Liberté de Choisir son Avenir Professionnel»- 25 juin 2021

🗣J’évalue, avec Michèle de Vaucouleurs, l’impact du titre III relatif à l’inclusion dans l’emploi de la loi pour la Liberté de Choisir son Avenir Professionnel, promulguée en septembre 2018.

🧐Le titre III concerne le handicap, la parité et le travail détaché. Cette loi a par exemple renforcé l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH), créé l’index de l’égalité salariale femmes-hommes ou renforcé les sanctions contre le travail illégal.

➡️À travers l’audition des acteurs concernés, nous saisissons les leviers qui ont réellement permis d’améliorer l’inclusion professionnelle de tous mais aussi les freins à l’application de la loi pour pouvoir procéder à des ajustements et évolutions réglementaires et législatives, le cas échéant.

📅Cette semaine nous avons auditionné : APF France handicap ; Association des accidentés de la vie (Fnath) ; Union nationale des amis et familles de personnes malades et/ou handicapées psychiques (Unafam) ; Association pour l’insertion et la réinsertion professionnelle et humaine des handicapés (ANRH) ; Association nationale des directeurs et cadres d’ESAT (ANDICAT) ; Réseau Gesat (Groupement d’établissements et de services d’aide par le travail et d’entreprises adaptées) ; Union nationale des entreprises adaptées (UNEA) ; Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) ; Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) ; Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) ; Haut Conseil à l’Egalité ; Association française des femmes juristes (AFFJ) ; Direction générale du travail (Ministère du Travail) ; Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP)