Question écrite n° 43964 de Mme Carole Grandjean publiée au Journal Officiel

Question écrite n° 43964 de Mme Carole Grandjean publiée au Journal Officiel

Question publiée au JO le 1er février 2022

Rubrique : professions judiciaires et juridiques Titre : Mandataires judiciaires à la protection des majeurs exerçant à titre individuel

Mme Carole Grandjean interroge M. le garde des sceaux, ministre de la justice, sur les mandataires judiciaires à la protection des majeurs exerçant à titre individuel. Le volume d’activité des mandataires judiciaires, qui choisissent d’exercer à titre individuel, est estimé à 20 % des mesures judiciaires, ce qui représente environ 80 000 personnes, alors que le nombre d’ouvertures de mesures de protection judiciaire tend à augmenter sur les prochaines années. Toutefois et pour faire face à l’absence de statut régissant les mandataires judiciaires exerçant à titre individuel, un groupe de réflexion interministériel avait été lancé le 9 novembre 2020 afin de réformer le statut de ces professionnels. Ce groupe n’a pas abouti, plongeant la profession dans l’incertitude de plusieurs préoccupations qui sont les siennes : le gel de leur rémunération et plus généralement le surcroît de travail auquel ils font face suite à diverses réformes ayant compliqué l’exercice de leurs missions. Ces mandataires judiciaires à la protection des majeurs exerçant à titre individuel souhaitent ainsi l’instauration d’un statut d’exercice libéral pour prévenir de toute difficulté personnelle liée à leur statut actuel d’entrepreneur individuel, la valorisation des compétences par l’indexation de leur rémunération et la création d’un diplôme de niveau master 1, ainsi que la création d’un code de déontologie et une instance ordinale pour leur profession afin de la réguler et de la représenter. Elle demande ainsi au Gouvernement de lui préciser les mesures qu’il entend mettre en œuvre afin de répondre aux inquiétudes des mandataires judiciaires à la protection des majeurs exerçant à titre individuel.